La prière nourrie de la volonté de Dieu

L’ange lui répondit : ‘’…Car rien n’est impossible à Dieu’’. Marie dit ‘’Je suis la servante du Seigneur ; qu’il me soit fait selon ta parole !’’ Luc 1.37-38


La prière de Marie s’est construite à partir de la Parole de Dieu qui a fait naître sa foi et l’a fortifiée. Cette foi ne fut pas une évidence à priori, mais le fruit de ses interrogations personnelles et de ses questions qu’elle adresse honnêtement à Dieu.


L’ange Gabriel est envoyé par Dieu (v26) auprès de Marie, pour lui annoncer qu’elle a été choisie par la grâce de Dieu pour accomplir la promesse faite à Israël de la naissance du Sauveur. Marie est une jeune femme humble et sensée, et cette visite de l’ange la trouble tout d’abord : « Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation » (v29). Elle est sobre dans son esprit et sa foi. Elle ne s’enflamme pas d’un mysticisme par la présence angélique, mais s’interroge quant au sens des paroles qu’il lui adresse de la part de Dieu.


Avec une droiture de femme vierge en Israël, Marie pose sa question honnête sur la façon dont le plan de Dieu peut se faire. Ce n’est pas une question de refus ou de doute comme celle posée par Zacharie malgré un descriptif abondant des bienfaits de son futur enfant (v18). Aussi Dieu apporte-t-il à Marie la réponse qui va l’éclairer elle, et aussi les générations futures des croyants. Pour fortifier sa foi, Dieu lui accorde, en plus, un signe : sa parente Elisabeth, malgré sa stérilité et son âge avancé, est aussi enceinte et dans son 6ème mois. « Car rien n’est impossible à Dieu » : c’est un encouragement de Dieu pour ceux qui le prient honnêtement.


Comme Marie, nous pouvons croire et obéir à la Parole du Seigneur tout en lui exposant honnêtement nos questions. Dieu nous accordera des réponses qui nous donneront les encouragements et la certitude qu’il peut tout. Ces réponses fortifieront notre foi pour agir selon Son plan.


Marie accepte par la foi ces encouragements de la part de l’ange Gabriel, croit à sa parole et s’y soumet. Néanmoins, ce n’est pas avant sa visite auprès de sa parente Elisabeth, miraculeusement enceinte, qui confirme la grâce bienfaisante de Dieu envers Marie, qu’elle peut se réjouir pleinement. Dans Son plan, Dieu utilise les frères et sœurs de la communauté des croyants pour ajouter des confirmations et encouragements nécessaires en réponse à nos prières.

Comme Marie, nous pouvons croire et obéir à la Parole du Seigneur tout en lui exposant honnêtement nos questions.

Elisabeth la rassure : « Heureuse celle qui a cru, parce que les choses qui lui ont été dites de la part du Seigneur auront leur accomplissement. » (v45). Marie s’exprime finalement ainsi avec la joie profonde de son âme et de son esprit (v46) : « Mon âme exalte le Seigneur, et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur.» Cette confirmation par la communauté a fait mûrir sa foi qui s’exprime par la louange.


Accrochons-nous donc à Dieu et à Ses plans de salut en Jésus-Christ qu’il révèle par Sa Parole, plus qu’à nos projets personnels, conforts ou expériences spirituelles. Et avec sincérité et simplicité, faisons part à Dieu dans la prière de nos questionnements sincères, en étant ouverts à Ses réponses. Cela aussi fait partie du plan de Dieu pour nous répondre et fortifier notre foi. Il veut de surcroît, comme faisant partie de Son bon plan pour nous, utiliser la communauté des croyants pour nous donner les encouragements nécessaires ainsi que des promesses supplémentaires, qui nous amèneront finalement à adorer Dieu ensemble pour Sa gloire.


Et comme Marie, qui s’est soumise malgré le coût pour ses propres plans et sa réputation (car elle risquait de perdre son fiancé et de recevoir l’incompréhension et le mépris), soumettons-nous aux plans de Dieu dans Sa Parole. Nous pourrons nous aussi éprouver et exclamer avec joie « Mon âme célèbre la grandeur du Seigneur et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur ».


- Véronique Clifford, EPE de Plaisir