La source de la Vérité : l'inspiration de la Bible

Où chercherons-nous La Vérité ? Je crois que L’ECRITURE SAINTE est entièrement digne de confiance, son autorité seule est souveraine dans toutes les questions concernant la foi et la vie spirituelle du croyant. Je crois que les saintes Écritures, les 66 livres du canon chrétien qui forment l’Ancien et le Nouveau Testament, sont la Parole de Dieu. C’est l’ensemble de ces livres qui est appelé la Bible. La Bible est divinement inspirée, elle est la Parole de Dieu. Le Saint-Esprit a souverainement présidé à l'origine et à la formation des écrits qui la composent. Je crois en l’inspiration des Saintes Écritures telles qu’elles ont été écrites par leurs auteurs inspirés :

  • Verbale : c’est dire que l’action du Saint Esprit sur les auteurs humains s’étend aux mots et expression qu’ils ont employés. Car les idées sont inséparables des mots qui les expriment,

  • Plénière : cette action du Saint Esprit s’étend à tous les mots employés.



Je crois en l’Infaillible, l’Ecriture Sainte ne se trompe ni ne trompe. Je crois en l’inerrance, les écrits sacrés, dans leur forme originale, ne contiennent pas d’erreur ; ils sont exempts de toute faute. Je suis en accord avec cette définition de l’inspiration : « l’Ecriture Sainte est le produit de l’œuvre miraculeuse du Saint Esprit dans l’esprit de ses auteurs. Dieu a pris l’initiative et la responsabilité de leurs paroles : il les a soutenus et gouvernés dans leur pensée et leur expression, pour qu’ils apportent en son nom, dans le langage des hommes, exactement le message qu’il voulait ». Et ainsi, j’exprime mon adhésion à l’Evangile en répondant mon “ je crois” à La Parole de mon salut.


Mon “je crois” exprime ce que j’ai compris des enseignements fondateurs de la foi chrétienne, dans un exposé doctrinal. Car je réalise que, tout comme une mauvaise doctrine corrompt la source de la vie de l’Église, il en est de même pour tout chrétien, bien plus encore pour un pasteur. Une mauvaise doctrine corrompt la source de la vie chrétienne et du service de Dieu.


Où chercherons-nous donc La Vérité ? Certains la recherchent en eux-mêmes. D’autres la recherchent autour d'eux. D’autres encore la recherchent au-delà d'eux-mêmes. De la doctrine de l'Ecriture dépendent toute la théologie et même toute la vie de l'Église !


L'histoire nous dit que la mauvaise théologie de l'Écriture adoptée par beaucoup d'églises à la fin du XIXe siècle a été l'un des facteurs qui a dû occasionner le déclin du christianisme en Occident.


Je crois que la Bible nous révèle la pensée de Dieu, sa volonté et son amour pour sa création. Il est donc logique de dire que l'inerrance de l'Écriture découle de son inspiration, car si l'Écriture est divinement inspirée, elle ne contient pas d'erreur et donc elle ne se trompe pas et ne trompe personne. Elle est LA VERITE. Le fait de guider des hommes à mettre par écrit une transmission de La Vérité que Dieu désire révéler s'appelle l'inspiration.


- Serge Oulaï Pasteur, EPE de Créteil