Prions-nous comme Jésus ?

« On parlait de plus en plus de lui et les gens venaient en foule pour l’entendre et pour être guéris de leur maladies. Mais lui, il se retirait dans les déserts et priait ». Luc 5 : 15-16



JESUS : Un homme de prière

Bien qu’il soit venu pour prêcher et sauver les perdus, le Christ ne se laissait pas envahir par les sollicitations de ceux qui venaient à lui. En effet, il marquait des temps où, aux yeux de tous, il allait s’isoler volontairement pour prier.

On le voit ainsi :

  • partir très tôt dans un lieu désert pour prier, avant d’aller prêcher dans des villages voisins (Marc 1 :35)

  • renvoyer la foule, après la première multiplication des pains, et monter seul sur la montagne pour y prier (Marc 6 :46)

Les Evangiles nous le montrent également en train de prier à des étapes clés de son ministère, seul ou entouré de disciples :

  • lors de son baptême (Luc 3 :21)

  • avant le choix des douze apôtres (Luc 6 :12)

  • avant de demander à ses disciples ce qu’ils pensent eux-mêmes de son identité (Luc 9 :18)

  • au moment de sa transfiguration (Luc 9 :28)

  • lors de l’institution de la Cène, par des actions de grâce (Luc 22 :17,19)

  • dans le jardin de Gethsémané quand il sait sa dernière heure venue (Luc 22 :40 et ss)

Ainsi sa vie de prière est tellement intense et interpellant, qu’à l’issue d’un de ses temps de prières solitaire, ses disciples lui demandent : « Enseigne nous à prier » (Luc 11 :1).


Jésus : Un enseignant de la prière. Ce qu’il vit, il l’enseigne

Dans les Evangiles, nous retrouvons Jésus en train d’enseigner ou recommander de prier dans plus d’une dizaine de textes.


Comment prier ? Quelle attitude avoir dans la prière ? Où prier ? Pourquoi prier ? Pour qui prier ? Que dire dans la prière ? Des exemples à ne pas imiter ou encore des exemples à imiter.


La diversité et la multiplicité de ses enseignements nous montrent l’intérêt qu’il accordait à ce sujet et ainsi il révèle le cœur de Dieu pour la prière.


Il est celui qui attend Ses enfants dans le « lieu secret ». Il récompense celui qui y vient le rencontrer. (Matthieu 6 :6) Il veut donner de bonnes choses à ceux qui le lui demandent (Matthieu 7 :11). Il veut faire justice rapidement à ceux qui crient à lui nuit et jour (Luc 18 :8).


Sommes-nous connus et reconnus dans notre entourage pour être des hommes et des femmes de prière ?

Finalement Jésus manifestera au grand jour l’attachement ardent de Dieu à la prière de ceux qui le cherchent. Ce sera lors de l’épisode où il chassera les vendeurs du temple. Il leur dit : « Il est écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites une caverne de voleurs » (Matthieu 21 :13). Ainsi, c’est parce qu’ils dénaturaient l’utilisation du temple et plaçaient des obstacles à la prière, que le Seigneur Jésus exprimera de façon énergique son zèle. Il voulait ainsi éliminer ce qui dans le temple constituait un obstacle aux prières devant s’adresser à son Père.


Donc, dans les Evangiles, nous voyons Dieu à l’œuvre pour nous enseigner comment prier : l’exemple de la vie de prière de Son Fils, Ses nombreux enseignements, le zèle que celui-ci déploie pour purifier le temple. Tout cela nous montre l’importance que Dieu accorde à ce domaine dans nos vies.


Et nous, quelle énergie déployons-nous pour nous consacrer à la prière ? Quelles limites avons-nous posées, autour de nous, pour pouvoir nous y donner pleinement ?


Sommes-nous connus et reconnus dans notre entourage pour être des hommes et des femmes de prière ?


Dans les temps troublés, et incertains que nous vivons actuellement, que Dieu nous fasse la grâce de (re)découvrir plus intensément cette discipline spirituelle.


Steeve Geta

Pasteur de l'Eglise Protestante Evangélique de Corbeil